De l’informatique livrée de Chine par train

Nominations

Récemment est arrivée à Hambourg une première cargaison de châssis de PC et de moniteurs livrés par… train.

C’est le constructeur nippo-allemand Fujitsu-Siemens qui est à l’origine de cette première, qui s’inscrit dans le cadre de sa stratégie Green IT. Selon lui, ce voyage de 10000 km, réalisé en partenariat avec le transporteur DB Schenker (l’équivalent allemand de la Sernam), lui a permis d’éviter l’émission de 2200 tonnes de gaz à effet de serre qu’aurait généré un transport équivalent par avion (soit une économie de 5%). La coordination du voyage s’est effectuée avec les chemins de fer chinois, mongols, russes, biélorusses et polonais. Outre d’être écologiquement plus responsable, le transport par train de ces PC s’est avéré bien plus économique que par avion (même s’il a été évidemment plus lent), et plus rapide que par bateau, puisque les 10000 km ont été parcourus en 17 jours, contre 28 jours pour une livraison par cargo. On notera simplement une difficulté : la différence d’écartement de voie entre la Russie (et ses pays satellites) et les autres pays, qui implique une rupture de charge coûteuse en temps et en argent…