IBM 1 – Apple 0

Nominations

IBM a remporté la première manche dans la bataille juridique qui l’oppose à Apple autour du sort de Mark Papermaster. La justice américain lui demande de stopper pour l’instant toute activité au sein de la firme de Cupertino.

Le juge Karas, qui s’est penché sur le contentieux entre IBM et son ancien employé Mark Papermaster parti chez Apple, a décidé que celui-ci devait stopper pour l’instant toute collaboration avec la firme à la pomme.

Devenu tout récemment Senior Vice President of Devices Hardware Engineering chez Apple, Papermaster devait piloter les développements matériels de l’iPhone et des iPod. Mais IBM – on l’a évoqué dans ces colonnes – ne l’avait pas entendu de cette oreille et avait donc décidé de poursuivre son ancien dirigeant en justice. Justice qui lui a donc pour l’instant donné raison.

Apple fait mine de se soumettre…

Prenant acte de cette décision, la firme dirigée par Steve Jobs s’est déclarée “confiante que Papermaster finira par intégrer Apple une fois la poussière retombée.

Le juge Karas appréciera… Sa décision a pourtant été assortie d’une demande faite à l’ex-IBM : ce dernier pourra soumettre ses objections à cette décision d’ici mardi, avant un nouveau rendez-vous de conciliation fixé au 18 novembre. Papermaster ne l’a du reste pas attendu puisque dans la presse il a répondu aux accusations d’IBM en expliquant que  sa nouvelle position chez Apple ne violait en aucun cas  l’une des clauses de non-concurrence de son contrat de travail chez Big Blue.  Ce que conteste bien entendu IBM au sein de laquelle Papermaster a tout de même passé 26 ans et dont il était l’un des trois cents plus hauts cadres, avec de ce fait accès à de très nombreuses informations confidentielles.