VMware : Intel s’en va, EMC et Cisco s’engouffrent dans la brèche

Nominations

Intel vient de céder la moitié de ses actions VMware et compterait tout liquider. Profitant de l’occasion, Cisco et EMC ont repris chacun 500.000 titres.

Le fondeur américain s’est désengagé à la fin du mois d’octobre du capital de l’éditeur de logiciels  de virtualisation VMware (groupe EMC), en cédant un demi-million de titres à EMC et autant à Cisco (sur la base de 26,52 dollars par action).

Et Intel aurait même décidé de se désengager totalement de l’éditeur dans les prochains jours, si l’on en croit un dossier que le géant des processeurs aurait remis (selon Reuters) aux autorités boursières de la SEC. Dossier qui ne mentionne pas les motifs invoqués par Intel pour quitter le navire VMware.

Hier, entre deux commentaires sur l’élection de Barack Obama à la Maison Blanche, les quotidiens spécialisés Outre-Atlantique évoquaient pêle-mêle le poids grandissant de l’offre concurrente de Microsoft (HyperV), la volonté d’Intel de faire des économies substantielles pour mieux traverser l’immense trou d’air actuel de l’économie ou encore les intentions de la firme d’investir sur d’autres créneaux hardware au détriment du logiciel.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur