IP Convergence : Tetco ajoute la vidéo à son offre de communication vocale unifiée

Stratégies Channel

La récente acquisition de Voxpilot va permettre à Tetco d’améliorer son moteur de messagerie unifiée et de renforcer son offre technologique en introduisant la vidéo aux serveurs vocaux.

Le 30 septembre dernier, le spécialiste de la messagerie vocale unifiée Tetco rachetait Voxpilot, éditeur franco-irlandais spécialisé dans les technologies VoiceXML (VXML). Normalisé par le VoiceXML Forum (qui réunit Lucent, IBM, Motorola, AT&T) au sein du W3C, le langage ouvert de programmation VoiceXML est à la voix ce que le XML est au document HTML. Distribuées par un serveur web, d’applications ou en PHP, les pages VXML offrent à l’utilisateur les mêmes modes d’interaction que les pages HTML, depuis un téléphone ou un navigateur web.

L’acquisition de Voxpilot permet à Tetco de renforcer son offre technologique. « Nous allons remplacer notre moteur par celui de Voxpilot [Open Media Plateform (OMP)] », confirme Tristan Balozian, fondateur et président du groupe Tetco rencontré à l’occasion du salon IP Convergence (du 21 au 23 octobre, Paris). « C’est un objectif que nous nous fixons pour la fin de l’année. » Tetco continuera bien sûr d’assurer le support de ses propres technologies pour ses clients actuels. Du moins jusqu’à l’adoption complète par le marché de ses futures solutions.

L’intégration du moteur de Voxpilot permettra également d’ajouter la vidéo aux fonctionnalités de la gamme de produits maison. « VoiceXML nous permet d’intégrer la visioconférence avec des appareils hétérogènes ca qui autorisera les entreprises qui n’ont pas les moyens de gérer de gros systèmes de bénéficier de la visioconférence » Une première version bêta de l’application est attendue pour la fin 2008 également. Dans un premier temps, Tetco proposera des produits de visio-conférence jusqu’à 4 personnes. Avec une offre voix/données/vidéo, Tetco sera alors en mesure de proposer une gamme complète de services autour de la messagerie vocale.

Laquelle est aujourd’hui fournie par une offre relativement complète de messagerie unifiée (pour consulter ses messages vocaux depuis n’importe quel terminal), la gestion des messages (depuis une interface web accessible à n’importe quel utilisateur couplé à une interface d’administration pour la gestion des droits d’accès notamment) et un ensemble d’options (serveur SMS, click to call, suivi d’appel, numéro unique, consultation vocale des e-mails). Tetco propose également une solution de serveur de fax intégrable à l’application de messagerie unifiée.

Tristan Balozian met en avant la normalisation des technologies choisies (qui évite ainsi de lourds développements d’intégration de code propriétaire) et la neutralité de ses solutions. « Nos solutions s’adaptent à tout type d’architecture à partir du moment où le client dispose d’un PABX ou IPBX sur lequel nous branchons notre serveur de communication et d’un serveur d’e-mail » Contrairement à Microsoft (qui s’apprête à lancer une offre d’hébergement de services de communication unifiée), le dirigeant de Tetco ne croit pas au potentiel des Saas (Software as a service). « Le Saas est parfait pour les petites structures mais les grands comptes n’externaliseront jamais leur messagerie à cause de la sécurité des données critiques. »

Outre les grands comptes et grosses PME (Air France, Suez, Valeo, CNP…), la base de clientèle de Tetco s’élargira aux « petits » opérateurs et hébergeurs, clients historiques de Voxpilot. Ce qui permettra notamment à Tetco de progresser sur un marché en pleine expansion. Selon le cabinet d’étude Datamonitor, l’industrie des Serveurs Vocaux Interactifs (SVI) devrait générer 845 millions de dollars en 2012 contre 475 millions en 2006. Et 90 % des nouveaux investissements devraient se concentrer sur les plates-formes VoiceXML. Un secteur dans lequel Tetco a développé une expertise indéniable.

Paru initialement sur eWeek Europe, le 22/10/08