eBay France, panique à bord !

Nominations

En pleine édification et lancement de son projet mondial de restructuration, le site Web d’enchères en ligne prévoirait de licencier pas moins de 50 salariés sur les 65 que compte sa filiale française.

Révélée par le site Web du magazine Capital, cette information ou plutôt cette rumeur en train de prendre de la consistance circulait depuis quelques jours dans les couloirs d’eBay France dont les personnels sont dans le désarroi que l’on imagine…

Même si les chiffres n’ont pas été confirmés par eBay, dont la direction française a été contactée par nos confrères de Vnunet.fr mais qui s’est refusée à tout commentaire (hormis l’aveu de discussions en cours avec les représentants du personnel), il pourrait donc s’agir d’une coupe claire : 80% de l’effectif serait concerné, soit 50 des 65 salariés de la branche française d’eBay. Et les départs s’effectueraient en deux temps, en novembre de cette année puis en mars 2009.

Drapeaux en berne ?

Selon le portail Web de Capital, la restructuration pourrait entraîner une concentration des activités européennes du groupe à partir de la Suisse. Ce qui serait dans une certaine mesure logique puisque le groupe et ses autres services, tels que Skype (logiciel de voix sur Ip), Shopping.com (comparateur de prix) et Kijiji (petites annonces), a installé son siège européen à Berne.
Si le plan drastique se confirmait, ce serait la plus grande secousse sociale depuis l’arrivée d’eBay en France il y a 8 ans.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur