Xenos ES, un nouveau serveur d’entreprise sur le mode triple R

Stratégies Channel

Xenos ES (Enterprise Server) est la possibilité offerte par Xenos aux organisations de « Réduire Réutiliser Recycler » les documents et les données structurés ou non.

Xenos Group vient de lancer sur le marché le serveur d’entreprise, Xenos Enterprise Server (Xenos ES), auquel selon le groupe il a apporté 25 ans d’expérience. Sa philosophie ? Faciliter la gestion des flux d’informations électroniques au sein des entreprises.

Pour son fabricant, Xenos ES relève le challenge de la gestion de multiples flux d’informations entrants ou sortants de l’entreprise. Ce, en simplifiant et en fluidifiant la chaîne d’approvisionnement des flux de données ou de documents.
Il s’agit d’une solution d’infrastructure centralisée offrant un contrôle organisationnel sur toutes les ressources requises pour la transformation des documents et des données.

« Il y a trois raisons spécifiques à la supériorité de Xenos Enterprise Server » a déclaré Stuart Butts, Président et directeur général de Xenos Group. « Premièrement, Xenos ES répond particulièrement bien aux problématiques IT des fusions acquisitions ou des désinvestissements. Deuxièmement, il permet de gérer la croissance explosive et la convergence des documents et des données structurées. Finalement, conçu initialement comme la route vers le bureau sans papier, Xenos ES permet aux entreprises de minimiser leur empreinte carbone. »

Les informations détenues ou reçues le sont souvent dans une variété de formats incompatibles. Ceci à pour conséquence d’entraver les activités commerciales de l’entreprise. Xenos ES dit offrir une architecture évolutive qui permet aux organisations d’améliorer la circulation de l’information en supportant l’extraction, la transformation, le reciblage, la personnalisation et la livraison des documents ou des  données structurées.

En outre, la solution préconisée par Xenos Group, facilite la migration et la consolidation des systèmes d’archivage de documents et d’images. Ce, afin de réduire significativement les coûts associés aux licences, à la maintenance, à la formation et au support.

« Les dirigeants reconnaissent maintenant les informations structurées ou non en tant qu’actifs stratégiques afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle, promouvoir la transparence et permettre d’apporter plus de détails sur l’activité de l’entreprise. Sans une organisation spécifique des informations au niveau global de l’entreprise, les coûts de stockage, la complexité des SI et les risques (conformité, etc..) exploseront. La mise en place d’une infrastructure d’informations unifiées peut résoudre beaucoup de problèmes » a déclaré Debra Logan, Vice-présidente Analyste chez Gartner.

Se présentant comme « la seule solution à fournir un Framework évolutif J2EE à base de composants qui supporte l’extraction, la transformation et le reciblage à la fois des données structurées et des documents au sein d’une architecture SOA », Xenos ES autorise les organisations à accéder et à tirer parti des informations critiques nécessaire aux applications verticales comme les applications de présentation en ligne de documents, d’archivage, de composition de documents pour les banques, les assurances, les télécommunications ou l’administration etc.…  
 
Xenos ES est bâti sur une architecture à tolérance de panne J2EE qui propose en standard : « Job Scheduling, Load Balancing, Clustering, Monitoring, Failover, Notification et Error Handling ».  

« Un système d’informations électronique n’est pas intrinsèquement écologique. Son écologie relative dépend de sa conception de son utilisation et de ce qu’il remplace » a déclaré Stuart Butts, Président et directeur général de Xenos Group. « Nous espérons que Xenos Enterprise Server incitera nos clients à appliquer le mot d’ordre écolo « Réduit Réutilise Recycle » et que les avantages seront énormes à la fois du point de vue environnemental et commercial. »

Xenos Enterprise Server est immédiatement disponible chez Xenos à partir  de 50 000 euros.