15 cas de surchauffe, 440 000 portables Vaio rappelés chez Sony

Nominations

Le fabricant nippon ne sort décidément pas de la malédiction qui pèse sur ses batteries… Il vient de rappeler pas moins de 440 000 ordinateurs, vendus aux quatre coins du monde, soit 19 modèles fabriqués entre mai 2007 et juillet 2008.

Décidément Sony n’a pas de chance avec ses batteries pour ordinateurs portables Vaio (et pourtant là, paradoxalement, les batteries ne sont pas en cause).
Le constructeur japonais a du rappeler plusieurs milliers d’ordinateurs de cette gamme pour des risques de surchauffe, voire de court-circuit. L’ampleur du rappel est considérable, puisque pas moins de 440 000 ordinateurs, répartis en 19 modèles fabriqués entre mai 2007 et juillet 2008, sont concernés. Il s’agit des séries suivantes : Vaio VGN-TZ100, VGN-TZ200, VGN-TZ300 et VGN-TZ2000, tous dotés d’écran 11,1 pouces.

Si l’on en croit le constructeur, il s’agit toutefois d’une pure mesure de précaution dans la mesure où une petite quinzaine de cas de surchauffe a été signalé depuis mai 2007, dont un cas de brûlure bénin.

Pour l’agence américaine de sécurité des produits de consommation (Consumer Products Safety Commission), la surchauffe serait due non pas aux batteries elles mêmes mais à “des câbles mal positionnés, voire à une vis déplacée à la charnière entre l’écran et l’ordinateur.”

Pour savoir si votre ordinateur, ou celui d’un de vos clients, est concerné, rendez-vous à  la section SAV du site de Sony : www.sony.com/support.

L’engagement de la firme nippone y est très clair : « Dans le cadre de son engagement continu pour la satisfaction de ses clients, et par mesure de précaution, Sony a décidé de mettre en œuvre un programme d’inspection gratuite et, si nécessaire, de modification, afin de s’assurer que lesdites pièces sont conformes à ses exigences habituelles de qualité. Pour les clients en possession d’un ordinateur portable VAIO concerné par ce programme d’inspection et de modification, Sony organisera gratuitement la collecte de l’ordinateur, son inspection et, le cas échéant, sa modification. »