Pour rendre Internet plus sûr, il faut mettre en place un Net Interpol

Stratégies Channel

Afin de combattre la cybercriminalité en très forte croissance, nous devons développer et mettre en œuvre un certain nombre de stratégies de protection.

Par Eugène Kaspersky, fondateur et CEO de Kaspersky Lab

Naturellement, les solutions de sécurité et les politiques de gestion des risques restent  essentiels à tous les niveaux pour lutter contre les programmes malveillants.

Cependant, comme je l’ai affirmé précédemment, je suis convaincu que ces stratégies de protection doivent être supportées par un réel effort de toute la communauté si nous voulons réussir à endiguer la cybercriminalité.

Il faut mettre en place un Interpol pour Internet. Il faut lancer des campagnes de sensibilisation des consommateurs, sur le modèle des opérations destinées à favoriser  l’usage de la ceinture de sécurité au volant.

Des dispositions doivent être prises pour exiger des utilisateurs en ligne un comportement sécurisé et respectueux de la légalité. Elles doivent être accompagnées de mesures légales encourageant ce type d’efforts. Comme pour la ceinture de sécurité, un effort d’éducation à  long terme est nécessaire pour que de telles mesures aient de l’effet.

Certes, je ne crois pas à l’éradication de la cybercriminalité, pas plus qu’à la disparition du crime dans le monde réel, mais j’ai la conviction que nous pouvons contribuer à faire d’Internet un espace plus sûr.

Pour mettre en œuvre un tel projet, il faut bien plus que ces dispositions déjà largement préconisées par Kaspersky Lab depuis des années. Il faut bien plus que la participation d’une seule entreprise ou l’engagement d’un seul gouvernement.

Ce dont nous avons besoin, c’est d’une communauté internationale formée par des individus capables d’apporter leur contribution à la sécurité en ligne … Une telle communauté pourrait alors vaincre la cybercriminalité.
Il faut faire davantage encore.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur