Palm croit dur comme fer dans la réussite du Treo Pro

Stratégies Channel

A partir d’aujourd’hui Palm a un nouvel outil professionnel à son catalogue susceptible de lui permettre à concurrencer efficacement le Blackberry, l’iPhone ou encore les produits pros de chez Nokia. Son nom : le Treo Pro. Rencontrera-t-il le même succès que son prédécesseur grand public Centro ?

On l’attendait… Il arrive ! Celui que l’on attendait comme cela est le nouveau Smartphone de Palm, baptisé Treo Pro. Dans la lignée de ses prédécesseurs mais avec beaucoup de nouveaux arguments à faire valoir il est, selon les premiers à l’avoir manipulé, une sorte de concrétisation pour Palm et un produit qui plaira autant aux amateurs de BlackBerry qu’à ceux d’iPhone ou d’HTC (dont le Diamond commence à bien se vendre, avant l’arrivée du Diamond Pro).

Sans rompre avec le style de ses prédécesseurs, Centro et Treo 800w notamment, ce Treo Pro offre un nouveau design des plus flatteurs, pour un modèle à clavier (Azerty). Sa robe couleur obsidienne et ses dimensions modestes (60 x 114 x 13,5 mm) pour 133 grammes feront des envieux…

Côté OS, Palm a une nouvelle fois misé sur Microsoft et son Windows Mobile (qui fut pourtant bien longtemps le concurrent unique de son Palm OS, si l’on exclut Symbian du débat). C’est donc la version 6.1 que l’on retrouve ici. Sans doute une condition sine qua none pour viser les professionnels et le marché des « entreprises qui veulent simplifier leur infrastructure informatique et réduire leurs coûts ». Autres éléments devenus nécessaires sur ce marché : la présence conjointe du Wi-Fi (802.11 b/g), du push mail (via connexion à Exchange Server 2003), d’un module 3G UMTS/HSDPA et, last but not least, d’une fonction GPS.

S’agissant de l’ergonomie, on retrouve sur le Treo Pro un clavier Azerty complet ainsi qu’un petit groupe de touches de raccourcis donnant l’accès direct aux e-mails et à l’agenda. Palm mise également énormément sur l’autonomie, qu’on sait être le point faible de nombre de Smartphones (iPhone 3G en tête). Selon Palm, ce Treo Pro peu fonctionner pleinement pendant cinq heures sans recharge ni fil à la patte. Ce qui restera à vérifier… Mais si cela était avéré, ce serait une première pour ce genre de produits.

Pas de tactile, mais la classe à la mode Palm

Techniquement parlant, on a affaire à un processeur Qualcomm MSM7201 cadencé à 400 MHz, à 100 Mo de stockage disponible (256 Mo au total), extensible via carte SD (SDHC), et à 128 Mo de RAM. L’écran affiche une résolution de 320 x 320 pixel et le capteur photo travaille en 2 mégapixels avec zoom 8x.

L’environnement Windows (Internet Explorer en version mobile, Word, Excel, Powerpoint, OneNote) place l’utilisateur en terrain familier et offre la possibilité d’ouvrir des PDF et ZIP à distance. Les entreprises pourront également piocher dans les milliers d’applications produites à travers l’écosystème de Windows Mobile. 

Reste à savoir,  et on l’apprendra peut-être ce lundi (où est programmée une conférence de presse), si le Treo Pro bénéficie du soutien actif d’un opérateur dans l’hexagone… On sait déjà que Palm a passé des accords avec Vodafone et O2 en Europe. SFR sera-t-il sur les rangs en France ? Il faudrait en tous cas qu’un opérateur participe activement à la réussite de ce Smartphone dont le tarif, de 499 euros TTC, n’est pas assez agressif en soi pour gagner des parts de marché aux ténors du domaine…

Mise à jour après conférence de presse (8 septembre)
La conférence de presse, qui s’est tenue à deux pas de l’Elysée et de la place Beauvau, ne nous a pas appris grand chose sur les qualités intrinsèques du produit, qui avaient déjà fait, il est vrai,  l’objet d’une annonce de la part de Palm.

Pas d’infos précises non plus sur un éventuel accord avec un opérateur, mais “des discussions avancées avec les trois principaux opérateurs” selon Pascal Lagadec, Directeur des Ventes EMEA de Palm, et Clotilde Guillerme, la Directrice marketing côté télécoms. 

La conférence a également donné lieu à un plaidoyer de Microsoft et de son représentant sur place Ha Nguyen Dac, responsable mobilité entreprises chez l’éditeur, pour les vertus de Windows Mobile 6.1 en milieux professionnels: “Cette version 6.1, a-t-il dit, concrétise 10 ans de travail chez Microsoft

Quelques chiffres, pour la plupart en provenance d’IDC, sont venus éclairer la présentation des deux hommes. Nous vous les livrons ici:

  • Palm a vendu à ce jour plus de 3 millions de smartphones dans le monde, dont plus de 1 million au cours du dernier trimestre;
  • Le marché global est estimé pour cette année à 35 millions d’unités dans le monde, avec une prévision à deux ans de 100 millions !
  • Il y a plus de 160 opérateurs dans le monde qui proposent des terminaux reposant sur la plate-forme Windows Mobile, avec plus de 200 types de terminaux recensés et 18 millions de terminaux sous WM écoulés à ce jour.
  • Windows Mobile représente 31% du marché des smartphones en France et 75% sur les segments Pro et Entreprises (80% des applications métiers fonctionnent sur WM).