Arnaques à l’anglaise

Stratégies Channel

On connaît depuis plusieurs années l’arnaque « ivoirienne », où de prétendus revendeurs locaux se font livrer de France des matériels payés par carte bancaire volée ou inexistante.

Il va désormais falloir se méfier de commandes venant d’Angleterre. Selon notre confrère allemand Channel Partner, de telles arnaques reviennent sur le devant de la scène outre Rhin, et il est peut être judicieux de les signaler au cas où le territoire français deviendrait une nouvelle cible.
La méthode est proche de l’arnaque ivoirienne : les produits doivent être envoyés à une adresse à Londres. Les produits sont payés par chèque ou lettre de créance falsifiés. Le temps que la banque fasse le rapprochement et refuse le payement, les produits se sont bien évidemment envolés.
Les moyens de repérer les fraudeurs sont multiples : commande relativement importante (plusieurs milliers, voire dizaines de milliers d’euros), aucune négociation au niveau du prix, livraison rapide exigée, numéro de téléphone utilisé correspondant à un mobile (au Royaume Uni, un numéro qui commence par +44 7xx), adresse électronique anonyme (chez Hotmail ou autre fournisseur) et donc un payement par chèque ou lettre de créance.
En cas de doute, il ne faut hésiter à refuser la commande et à signaler la tentative à la police…