Rachat en vue de Symbian par Nokia qui veut le guider vers le logiciel libre

Nominations

Nokia vient d’annoncer avoir lancé une offre d’achat sur l’ensemble du capital de Symbian pour un montant estimé à 264 millions d’euros, soit un prix par action proposé de 3,647 euros.

Basé à Londres, l’éditeur de logiciels et d’OS pour téléphones mobiles Symbian emploie dans le monde un peu moins de 1 500 personnes. Outre Nokia – détenteur de 48% du capital de Symbian, on retrouvait jusqu’ici parmi les actionnaires de l’éditeur d’autres grands noms de la téléphonie mobile, de Sony Ericsson à Samsung, en passant par Siemens et Panasonic. Tous auraient accepté l’offre de Nokia, à l’exception notable de Samsung dont la réponse ne devrait pas cependant tarder. C’est en tous cas ce qu’espère Nokia. 

La firme finlandaise, dans son communiqué, estime que ce rachat intégral de Symbian « va permettre le développement de nouvelles et attrayantes applications » et a annoncé dans la foulée la création de la Fondation Symbian dont le but est de mettre au point d’ici 2009 une plateforme logicielle unifiée en mode libre, en partenariat avec de nombreux constructeurs, équipementiers et opérateurs. Le rachat de Symbian par Nokia doit être finalisé d’ici fin 2008.