EWG s’auto-dissout

Stratégies Channel

Le groupement d’intérêt pan-européen de grossistes informatiques EWG a annoncé son auto-dissolution.

Composé de l’italien Esprinet, du suisse Also et du néerlandais Copaco (ainsi que, jusqu’en 2003, de l’anglais Westcoast), EWG se positionnait au troisième rang européen de la distribution informatique, derrière Tech Data et Ingram et devant Actebis. Ces derniers mois, Esprinet s’était étendu à l’Espagne, Copaco à la France et Also à la Scandinavie après avoir racheté un autre membre d’EWG, GNT.

Officiellement, cette autodissolution s’explique par le fait que chacun des membres d’EWG a atteint une taille critique, ce qui est parfaitement vrai. En effet, sur chacun des principaux pays couverts, les membres d’EWG sont leaders ou figurent au moins dans le top 5 local. Reste à savoir si, ainsi délivrés de leurs liens, les ex-membres d’EWG seront désormais susceptibles de se faire concurrence, notamment en entrant sur des marchés déjà couverts par leurs anciens camarades. On ne s’étonnerait ainsi pas de voir entrer l’italien Esprinet ou l’anglais Westcoast sur le marché français, actuellement couvert par Copaco. Sur ce point, les anciens amis préfèrent rester discrets…