Quanta rachète Maxdata

Stratégies Channel

C’est finalement l’OEM taiwanais Quanta, via sa filiale Quanmax, qui fait main basse sur le constructeur allemand Maxdata, en redressement depuis le début de l’été.

Par ce rachat, Quanmax fait main basse sur l’activité de commercialisation de serveurs et de PC de Maxdata, mais aussi de moniteurs et de portables sous la marque Belinea.

Quanmax est déjà présent en Allemagne avec une participation dans le fabricant d’ordinateurs durcis Kontron ainsi que par les rachats tout récents de Gericom (semaine dernière) et de Chili Green (juin), deux autres marques d’origine autrichienne en difficulté…
L’idée de Quanta, qui travaille avec de nombreuses marques, est de s’affranchir en partie du risque de faillite de ces clients qui traversent une passe difficile, en faisant main basse sur une marque solidement implantée en Europe et son réseau de distribution. En outre, Quanta fabriquait déjà les portables Maxdata et Belinea : cette acquisition se fait donc presque en famille…

Quanmax n’a en revanche montré aucun intérêt pour la chaîne de production de Maxdata dans la banlieue d’Aix-la-Chapelle. Quanta est en effet déjà le principal fabricant de portables au monde et n’a pas besoin de s’encombrer de celle-ci.

Sous-utilisée, cette chaîne et ses 360 salariés ne devrait donc pas plus, sauf imprévu de dernière minute, survivre à la faillite de Maxdata que les différentes filiales qui ont déjà été fermées…

Reste à savoir ce que Quanmax compte faire au niveau de la direction de Maxdata ainsi que du support des machines vendues avant le 25 juin dernier, date de la mise en redressement de Maxdata.