Avec inPerson, Creative Labs vous permet de rater votre vol et d’être pourtant présent à une réunion

Stratégies Channel

Creative Labs redevient créatif avec sa solution de vidéoconférence autonome tout-en-un inPerson. Maintenant que les compagnies aériennes commencent à faire payer les oreillers, les couvertures et la prise en charge des bagages, tout le plaisir des voyages en avion s’est envolé. Aujourd’hui, les voyageurs sont récompensés de leur assiduité par des surtaxes de carburant, des frais supplémentaires en tous genres et des retards très fréquents.

Par Frank Ohlhorst (Channel Insider USA)

Creative Labs veut mettre un terme à cette souffrance des voyages d’affaires, avec sa solution de vidéoconférence exclusive, la bien nommée « inPerson ».
Ce produit de Creative Labs est plus qu’un équipement anodin : la firme de Singapour a désormais un pied dans le service, via un dispositif de liaison synchronisée assorti d’un service hébergé, qui – c’est promis – devrait se maintenir à un tarif des plus réduits, tout en générant des revenus pour les partenaires.

L’appareil

Physiquement, l’inPerson, se présente sous la forme d’un chouette vidéophone intégrant un écran LCD 7 pouces de qualité surprenante avec une caméra à capteur CMOS couleur (VGA) et un microphone à annulation de bruit. Au premier coup d’œil, les utilisateurs seront impressionnés par la qualité et la finition professionnelle du produit, d’autant plus que le produit devrait voir son prix se situer à 700 dollars. Creative propose aussi un package à 860 $, qui comprend outre le dispositif lui-même une trousse d’accessoires ainsi qu’une année de services. Nous verrons plus loin ce dernier point…

Côté connectivité, on a le droit au traditionnel mode filaire 10/100 Base-T Ethernet, ou mieux au sans fil compatible 802.11b et g. Il est important de noter que l’appareil embarque également une batterie intégrée rechargeable qui, combinée avec le Wi-Fi, fait du inPerson un dispositif 100% portable. Autrement dit, vous pouvez vous lancer dans une séance de vidéoconférence de n’importe où vous disposez d’une connexion Internet sans fil.

Il est clair que Creative Labs a beaucoup bûché sur les qualités de l’appareil.
Les utilisateurs y trouveront des caractéristiques qui peuvent améliorer l’expérience de la vidéoconférence. Un exemple : l’appareil est équipé d’un Slot SD Card, qui permet d’intégrer des images (ou de la vidéo) au cœur d’une conférence… La balance des blancs et l’exposition automatiques aident en outre à éviter que celui qui appelle ressemble à un zombie ou pire. L’appareil dispose également de connecteurs audio-vidéo et audio, qui autorisent le raccordement de sources vidéo et audio diverses. Bien entendu, l’unité comprend aussi ce que l’on peut attendre d’un téléphone, comme un clavier, un bouton « mute », un autre pour le réglage du volume, etc. Les utilisateurs qui utilisent l’inPerson avec un projecteur ou autres périphériques externes apprécieront sans nul doute la télécommande à distance du dispositif grâce auquel le maître de la discussion peut s’en tenir à bonne distance, sans renoncer pour autant à toutes ses fonctionnalités.

Lors de l’essai que nous avons pu réaliser, nous avons trouvé l’appareil très facile à utiliser et nous avons été impressionnés par la qualité tant de la vidéo que du son. Dans le cadre de notre test via une connexion 802.11g, nous avons connu très peu de latence et un taux de rafraîchissement des images somme toute constant. L’appareil a fonctionné aussi bien raccordé au courant que sur la batterie, et aussi bien en mode câblé qu’en connectivité sans fil. Creative Labs a vraiment réalisé là un système de vidéoconférence sans prise de tête…

Le service

Autour du lancement d’inPerson, Creative Labs a monté un partenariat avec Broadxent pour construire un réseau voix et vidéo sur IP soutenant le service de vidéophonie propre à inPerson. Actuellement, ce service vise à ce que les unités d’inPerson et les appareils compatibles puissent communiquer les uns avec les autres. Nos essais ont montré que le service est très fiable et facile à mettre en place entre unités d’inPerson. Un élément notable : la possibilité optionnelle d’utiliser un logiciel de vidéophonie baptisé “inPerson pour PC”. Ce softphone nécessite une Webcam et le support de l’audio au niveau du PC, et fonctionne sous Windows Vista et XP.

La création ad hoc d’appels téléphoniques s’avère d’une facilité enfantine avec le service mis en place; les utilisateurs peuvent simplement transmettre une URL personnalisée à l’autre partie par e-mail et l’appel peut ensuite avoir lieu via un simple navigateur Web. Le service permet également aux utilisateurs d’inPerson de « broadcaster » de la vidéo à plusieurs spectateurs, essentiellement sur le mode de la démonstration vidéo.

Pour l’heure, le service offre uniquement un support pour les appels point à point d’inPerson. Mais dans un proche avenir, Creative Labs a promis d’offrir l’accès au PSTN (Public Switched Telephone Network) service ouvert aux appels traditionnels via téléphones fixes et téléphones mobiles. Un service de contrôle multipoint est également en chantier, qui permettra à des groupes d’utilisateurs de communiquer entre eux, au cours d’une conférence unique via vidéophone.

À un tarif initial s’élevant seulement à 10 $ par mois, le service est pour le moins abordable. Bien sûr, Creative Labs proposera aussi des packages multi-utilisateurs et autres plans de prestation de services de nature à réduire encore un peu le prix global du service ou d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires à l’ensemble.

Si on se penche sans œillère sur cette initiative de Creative Labs, on doit considérer que la firme est entrée du bon pied dans le monde de la vidéoconférence et qu’elle ne peut que s’améliorer avec le temps.