Le français GL Trade devient américain en passant sous contrôle de Sungard

Stratégies Channel

Eté meurtrier ou logique économique respectée ? Avec l’annonce faite par Sungard de sa reprise de GL Trade pour 41,70 € par action, on assiste au troisième rachat d’un éditeur français de renom après celui de Business Objects il y a quelques semaines et celui d’Ilog il y a quelques jours. GL Trade connu et reconnu dans le secteur de la finance de marché devrait donc, après finalisation de l’opération, passer sous drapeau américain. Le double symbole de la réputation de nos plus grands acteurs logiciels et de leur fragilité face à la puissance et à l’appétit de leurs congénères anglo-saxons.

GL Trade venait d’annoncer d’excellents résultats : l’éditeur français a réalisé un chiffre d’affaires de 108,2 Millions d’Euros au 1er semestre 2008, en croissance de 15 % par rapport à l’an passé (22% à taux de change constants). Des chiffres qui tiennent compte des acquisitions réalisées en 2007 (FNX en Mars, Infotec en Juillet, Decision Software en Novembre).

Et le groupe de commenter ces bons résultats en ces mots : “Malgré des conditions de marché difficiles, notre stratégie de diversification produit et géographique, ainsi que notre business model fortement récurrent, nous permettent de tenir nos objectifs annoncés de croissance organique“. La croissance organique se situait en effet aux environs des 10%.

Après avoir détaillé, entité par entité, les progrès réalisés par GL Trade au cours du 1er semestre 2008, le groupe précisait dans son communiqué : “Ces résultats du premier semestre ainsi que le carnet de commandes réalisé au second trimestre et en cours de réalisation au troisième trimestre nous permettent de confirmer notre objectif de croissance organique entre 9 et 10% pour l’année 2008, à taux de change constants“. Pas encore un mot sur une éventuelle reprise par un acteur international, c’est alors qu’arrive un communiqué de presse début août…

Et Sungard est arrivé

Dans ce contexte, l’annonce faite conjointement par SunGard et GL Trade aura pu surprendre. Motif de cette annonce ? Le projet d’acquisition par SunGard d’une participation majoritaire dans le capital de GL Trade, qualifié de « fournisseur global de solutions logicielles intégrées au service de plus de 1 600 clients de la communauté financière. »

SunGard a en effet soumis une offre ferme d’acquisition, et entamé des négociations avec les principaux actionnaires de GL Trade, Euronext Paris S.A. et Gagnières ainsi qu’avec les trois principaux actionnaires de l’éditeur, à savoir Pierre Gatignol, Louis-Christophe Laurent et Frédéric Morin. Objectif : acquérir un bloc de titres représentant, directement et indirectement, 64,51% du capital de GL Trade au prix unitaire par action de 41,70€. Soit l’équivalent de 400,7 millions d’€ pour 100% du capital de GL Trade (hors impact de l’exercice des stock options), et une prime de 53% par rapport au cours de clôture de l’action GL Trade le 5 mai dernier (dernier cours avant les rumeurs sur une transaction, ajusté pour le paiement du dividende de 1,30€ le 11 juillet) et de 24% par rapport au cours de clôture de l’action GL Trade le 31 juillet 2008.

L’offre de SunGard porte sur l’acquisition de 100% du capital de Financière Montmartre S.A., une société holding détenue à 100% par les trois actionnaires principaux de l’éditeur.  Après obtention de l’autorisation des trois actionnaires principaux et toutes les démarches légales et administratives qui s’imposent dans ce cas (il s’agit ici d’une OPA « amicale »), la réalisation effective de la transaction est prévue au 4ème trimestre 2008.

Les commentaires de part et d’autre

Le CEO de Sungard (Cristobal i Conde)

SunGard et les trois actionnaires majeurs indiquent dans la communiqué officiel qu’ils sont « convaincus de l’intérêt de la transaction pour le développement de SunGard et de GL Trade, ainsi que des bénéfices qui en résulteront pour les clients des deux groupes. La complémentarité de l’offre produit est significative, et les atouts de GL Trade, en particulier dans les solutions de négociation et de connectivité en Europe et en Asie, viendraient compléter les positions de SunGard en Amérique du Nord sur ces segments ».

Pierre Gatignol, PDG de GL Trade, a pour sa part déclaré : « NYSE Euronext a soutenu notre stratégie et a été un partenaire actif de notre société au cours des 15 dernières années. Dans un contexte de consolidation des marchés financiers, GL Trade serait mieux positionnée pour la poursuite de ses objectifs stratégiques et pour servir ses clients au sein de SunGard, en particulier grâce à la position de SunGard en Amérique du Nord. Ce projet, et la juste valorisation de la société qu’il représente, récompense 20 années dédiées au service de nos clients. »

De son côté, Harold Finders, Directeur Général de la division Financial Systems de SunGard, explique : « GL Trade offre d’excellents produits et solutions de connectivité, des positions géographiques complémentaires de celles de SunGard et une équipe de management internationale très compétente. GL Trade joue un rôle essentiel pour la négociation et l’administration d’instruments financiers dans le monde entier, et tout le mérite en revient à leurs employés. Nous nous réjouissons de travailler prochainement à leurs côtés. »

Dans la transaction entre les parties françaises et américaines, Lehman Brothers agit en tant que conseil financier de SunGard, ainsi que Goldman Sachs, tandis que Morgan Stanley agit en tant que conseil financier des trois actionnaires français.