Morse réduit ses coûts

Nominations

L’intégrateur d’origine britannique cherche à tout prix à réduire ses coûts, compte tenu d’un niveau d’activité qui au mieux stagne, au pire décline…

Suite à la publication il y a quelques semaines de résultats médiocres, l’intégrateur estime que son chiffre d’affaires 2008 sera inférieur à celui de 2007, qui atteignait 257,3 M£. De piètres performances dues notamment aux maigres résultats de la filiale de Morse en Espagne. Du coup, l’intégrateur a annoncé le lancement d’un programme de réduction de ses coûts.

Selon le PDG Kevin Loosemore (ndr : patronyme difficile à porter quand les actionnaires espèrent sans cesse gagner plus…), il s’agit d’économiser au bas mot 4 à 5 M£ d’ici la fin de son année fiscale 2008. Ce programme d’économie prévoit notamment une simplification et une optimisation en profondeur des structures de la société. Et dès à présent, les mouvements induits par cette politique d’économies sont constatables à l’œil nu, comme le départ du directeur général Kevin Alcock ou bien la réorganisation en cinq segments distincts : conseil en gestion des investissements IT, services applicatifs, services d’infrastructures en Angleterre, en Espagne et en Irlande. Difficile de savoir en revanche si la filiale française, spécialisée depuis juin 2006 dans le conseil en gestion des investissements, subira de près ou de loin les conséquences de cette politique drastique de réduction des coûts.