Motorola se prépare-t-il à une cession de son activité traditionnelle dans les réseaux ?

Stratégies Channel

Selon nos confrères des Echos, l’équipementier américain de télécommunications, qui a récemment décidé de se séparer de l’activité fabrication de mobiles, va diviser en trois entités son unité en charge des réseaux domestiques, isolant les décodeurs télé et les nouveaux réseaux sans fil de son activité traditionnelle mature.

Pour notre confrère Les Echos, en date du 28 juillet, Motorola serait sur le point de céder son activité traditionnelle dans les réseaux.
Qu’est-ce qui lui fait dire cela ? Motorola se lance dans la réorganisation de ses activités en scindant en trois entités distinctes la division réseaux domestiques. Une division qui représente à ce jour près du tiers des ventes de Motorola. La nouvelle organisation comprendra donc une division des décodeurs pour la télévision, une division des réseaux sans fil avancés et une dernière dédiée aux réseaux traditionnels.
Ce qui interpelle Les Echos c’est que cette dernière division se situe sur un marché mature et déclinant (le CA de cette activité chez Motorola devrait diminuer en 2008 de 8% pour atteindre 5,37 milliards de dollars, selon un analyste de Nomura cité par Les Echos). De là à comprendre que Motorola veut s’en séparer, il n’y a qu’un pas…

D’autant que les nuages se sont accumulés depuis quelques semaines dans le ciel bleu du fabricant américain. Ainsi Greg Brown, son patron, a-t-il été contraint de se séparer de l’activité fabrication de téléphones mobiles (soit la moitié du CA du fabricant). Peu après, et sous la pression de Carl Icahn, qui ne s’intéresse pas qu’à Yahoo!, la firme avait du se scinder en deux pour retrouver la confiance des investisseurs et faire face aux possibilités d’attaques d’Icahn.