Selon McAfee, beaucoup de SMBs ne sont pas préparés pour les menaces en ligne

Tendances IT

Une étude nord-américaine que l’éditeur vient de dévoiler montre que les petites et moyennes entreprises minimisent la plupart du temps les risque d’attaques et les conséquences de celles-ci.

Selon une étude publiée en Amérique du Nord par l’éditeur de solutions de sécurité Mc Afee, un nombre étonnamment grand de petites et moyennes entreprises semblent être parfaitement négligents, soit tout simplement pas au courant des énormes menaces qui pèsent en ligne pour la sécurité de leur entreprise et de leurs données.

Sur la base d’un sondage téléphonique réalisé auprès de 500 fonctionnaires des États-Unis d’une part, auprès des entreprises canadiennes de moins de 1000 employés d’autre part, McAfee a détecté qu’environ 45% des répondants n’estiment pas que leur entreprise ou leur administration puisse être une cible visée pour les cybercriminels, la moitié d’entre eux estimant même que leur organisation n’est tout simplement pas assez connu pour attirer l’attention de quelqu’un au milieu de l’océan du Net.

35% des sondés admettent ne pas se préoccuper du tout de la cybercriminalité. Ce, quand bien même on en trouve un sur cinq qui déclare que sa société ou son organisation a déjà été par le passé victime d’un acte plus ou moins grave de cybercriminalité (1/3 de ceux là auraient même été attaqués au moins à quatre reprises au cours des trois dernières années !)

Sans filet !

Mais la surprise la plus manifeste exprimée par McAfee concerne la réponse d’un cinquième du panel qui explique, benoitement, n’avoir mis en place aucune sécurité particulière pour se prémunir des menaces en ligne ! Ce, alors même que, selon Darrell Rodenbaugh, premier vice-président de l’unité midmarket de l’éditeur, neuf sondé sur dix déclarent qu’ils comptent beaucoup sur l’Internet pour développer leur « business »… Conclusion de D.Rodenbaugh : « Beaucoup de PME pensent que la cybercriminalité est un problème pour les grandes entreprises. Que celles-ci sont visées parce que c’est là qu’on peut trouver de l’argent. La réalité est bien entendu toute autre. Nos analyses montrent au contraire que les plus petites organisations sont les préférées des cybercriminels, car ce sont elles qui sont les plus aisément attaquables… ».

Un rapport complet est disponible sur le site de McAfee: http://www.mcafee.com/fr


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur