La disponibilité chez Sun du pack AMP pour Solaris et Linux confirme son engagement vers l’open source

Tendances IT

Le troisième fabricant mondial de serveurs derrière IBM et HP, a annoncé la disponibilité de son pack web AMP dédié à Linux et Solaris.

Les développeurs l’attendaient. Sun l’a fait. La pile (stack) mise à leur disposition se compose du serveur leader http Apache, de MySQL la base de données open source qu’on ne présente plus (récemment rachetée par Sun soit dit en passant) et d’un langage (PHP dans la plupart des cas ou Perl).

Cette nouvelle offre de Sun se destine à la création et au déploiement d’applications et de services Web. Baptisée « Sun Web Stack » (on parlait auparavant de « Cool Stack »), la dite offre est disponible en téléchargement à l’adresse http://sun.com/webstack ou http://www.sun.com/software/solaris/amp/.

Désormais clairement engagé auprès de la communauté Open Source, Sun a également annoncé l’ouverture dès le troisième trimestre de cette année du code des composants clés de Sun Java System Web Server 7.0 et des technologies Sun Java System Web Proxy sous une licence BSD (Berkeley Software Distribution). Ce,  dans le cadre du projet Stack web initié par la communauté OpenSolaris.

Explication de Karen Tegan Padir, vice-présidente Ingénierie Software Infrastructure de Sun : « En passant sous Open Source le cœur de la technologie pour nos serveurs Web et Proxy, nous voulons délivrer davantage de support, d’aide et de flexibilité aux développeurs, afin d’accélérer la commercialisation de leurs solutions. Grâce à l’initiative de Sun, les experts peuvent désormais standardiser leurs développements et leurs environnements de production. »


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur