Soupe à la grimace pour les clients SAP

Tendances IT

L’éditeur bien connu de l’ERP leader a bien conscience que ses clients ne vont pas être contents. Il vient de décider de porter unilatéralement à tous ses clients, nouveaux comme anciens, le tarif de sa maintenance à 22% ! Jusqu’ici seuls les nouveaux clients avaient à subir (en toute connaissance de cause) un tel tarif, les clients fidèles bénéficiant eux d’un tarif « préférentiel » de 17%.

Loin d’être anecdotique cette inflation subite peut représenter selon les firmes et le nombre de postes utilisateurs concernés quelques dizaines de milliers d’euros par an ! Aussi l’éditeur allemand a indiqué que «chaque client français serait informé individuellement des modalités de mise en place du service Enterprise Support. De plus, le Club des utilisateurs français (USF)  et SAP France ont mis en place un mode de communication rapproché sur le sujet afin d’assurer une bonne compréhension de ces modalités particulières au marché français ».

Baptisée SAP Enterprise Support, l’offre de maintenance « nouvelle norme » de SAP n’est plus selon ses dires une maintenance classique, mais un support « bout en bout » et implique « de nouveaux standards d’opérations des solutions, qui s’accompagnera de la mise en place de charte d’engagement de niveau de services (SLA), de la mise à disposition de nouveaux outils, de méthodologies, de certifications et de Best Practices permettant de sécuriser et d’optimiser ».

Et si SAP promet aussi une « meilleure gestion de la qualité : méthodologie, processus et outils de gestion de la qualité. SAP Solution Manager Enterprise Edition est une plateforme de gestion applicative centrale destinée à mettre en oeuvre, à exploiter et à supporter les solutions SAP. Elle apporte des outils, du contenu (bibliothèque de processus métiers, méthodologie…) et favorise la collaboration avec le Support SAP », il y a fort à parier que les clients les plus anciens de l’éditeur ne vont pas – loin s’en faut – accueillir la nouvelle avec sérénité, quand bien même un taux de 22% se situe dans la moyenne des éditeurs d’ERP du même acabit que SAP. Il y a fort à parier qu’à l’occasion de la prochaine convention des utilisateurs français de SAP, prévue en octobre,  l’éditeur traverse les quarantièmes rugissants !