Contrôler la croissance des données est possible

Stratégies Channel

Par Angel Fernandez, directeur général de Hitachi Data Systems pour l’Espagne et le Portugal

Découvrons les tendances qui vont marquer l’avenir du stockage au cours des prochains mois, selon Angel Fernandez, le Directeur Général d’Hitachi Data Systems pour l’Espagne et le Portugal.

La nature des choses fait que les nouvelles technologies et l’e-mailing sont responsables d’une exorbitante croissance du volume des données. Dans les faits, une entreprise qui utilisait 1 To d’espace de stockage en 2001, utilise aujourd’hui – selon les normes actuelles de l’industrie – entre 10 à 15 fois plus (10 à 15 To). Sachant que les organisations dépensent entre 25 et 45% de leurs budgets IT en stockage, c’est devenu désormais une impérieuse nécessité de contrôler ces dépenses.

Dans ce contexte, les PME n’ont pas les mêmes privilèges que les grandes entreprises à l’heure d’acquérir des équipements technologiques hautement sophistiqués nécessaires pour gérer des capacités de stockage de plus en plus importantes. En outre, les PME n’ont pas de budget suffisant pour investir dans les systèmes de dernière génération déployés par les grandes entreprises afin d’améliorer l’efficacité de leur stockage de données tout en réduisant leurs coûts journaliers. Conséquence : les PME se sentent désarmés face à ces défis avec des budgets plus serrés et des connaissances insuffisantes du marché.
Cependant, les fabricants ont lancé de nouvelles gammes de solutions sur le marché afin que les PME puissent éliminer la complexité d’adaptation de leurs infrastructures de stockage. A la clé : protection et récupération rapide des données en cas de corruption; minimisation des « plantages » d’applications, élimination des étapes les moins utiles au processus de sauvegarde.

Le Channel, le meilleur allié des fabricants

Ainsi, le stockage est à l’évidence l’une des meilleures opportunités d’affaires pour les partenaires spécialisés en infrastructure. Pas étonnant dès lors qu’il s’agit là d’un marché doté de très bonnes prévisions de croissance. Mais à condition que les fabricants s’appuient sur le ‘channel’ pour atteindre leurs cibles. Conséquence : cela va permettre tant aux «partenaires» qu’aux distributeurs d’augmenter leur volume d’affaires tout en améliorant le niveau de service offert à leurs clients.

Ainsi, plusieurs acteurs du secteur ont lancé des initiatives visant à offrir à leurs «partenaires» d’améliorer leurs compétences techniques afin d’augmenter leurs chances de vendre des solutions de stockage. L’objectif est donc d’avoir un réseau de partenaires beaucoup plus qualifiés afin d’accroître le volume des ventes indirectes. Par conséquent, les distributeurs peuvent sans peur se spécialiser dans n’importe quel  domaine de la technologie de stockage et de reprise après sinistre, car ces tendances sont déjà à portée de main des PME.

Adaptation d’une opinion publiée initialement sur ChannelInsider Espagne: www.channelinsider.es