Sous la griffe du Léopard des neiges

Tendances IT

Il se prépare en ce moment à Cupertino et devrait arriver sur le marché d’ici environ un an. Son nom ? Snow Leopard, ou Léopard des Neiges.

Quand Steve Jobs s’est présenté le 9 juin dernier pour son traditionnel Keynote du Worldwide Developer Conference d’Apple, les observateurs attendaient tous qu’il leur parle du nouvel iPhone. Et ce fut le cas. Mais derrière cette annonce attendue, se cachait un nouveau fauve (après Tiger, Panther et Leopard). Autrement dit un nouveau système d’exploitation dans la lignée des premières versions de MAC OS X, baptisé Snow Leopard dont l’arrivée est planifiée pour 2009.

Il se prépare en ce moment à Cupertino et devrait arriver sur le marché d’ici environ un an. Son nom ? Snow Leopard, ou Léopard des Neiges. Suffixé logiquement 10.6, puisque la dernière version du Mac OS en date s’appelait 10.5, ce successeur bénéficiera selon Jobs de performances en très nettes améliorations (sur processeurs Intel exclusivement, adieu la rétrocompatibilité avec les G4 et G5), non sans apporter malgré tout, comme toutes les versions précédente de l’OS, quelques nouveautés dont Apple a le secret.

Reste que l’essentiel tient à la stabilisation et l’optimisation du système qui, via un nouveau dispositif (« Grand Central »), permettra à celui-ci de fonctionner de façon idoine – encore une fois exclusivement si le processeur central est de type Intel – y compris avec les modèles multi-cœurs 64 bits les plus récents (et à venir) du fondeur. Apple annonce aussi l’introduction d’une technologie, baptisé OpenCL (Open Computing Language), reposant sur le langage C et destinée à aider les développeurs à concevoir rapidement des applications exploitant à fond toutes les ressources du système. Pour Steve Jobs OpenCL est plus puissant, et surtout plus aisé à mettre en œuvre que la technologie de Nvidia (Cuda).

Quicktime sera également mis à jour, de même que Mail (messagerie), iCal (gestion d’agendas et de calendriers) ainsi que le carnet d’adresses. Tous vont pouvoir bénéficier désormais des capacités de synchronisation avec les serveurs de messagerie Microsoft Exchange. Le choix du MAC en entreprises se verra ainsi renforcé. Du reste, la version Server de Snow Leopard sera livrée avec de nouvelles versions des serveurs iTunes, iCal, Mail, Podcast Producer et d’Adress Book. Cette version Server offrira également pour la première fois la gestion tant en lecture qu’en écriture du format de fichiers ZFS, très prometteur.

Pour Bertrand Serlet, le senior Vice Président d’Apple côté Software Engineering qui intervenait à l’occasion du Keynote de Jobs, « Nous avons doté MAC OS X de plus de mille nouvelles fonctions en sept ans. Snow Leopard jette les bases d’un nouveau départ pour en ajouter plusieurs milliers d’autres. »


Auteur : admin
Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur