Lexmark ValuePrint Partner à plus de 200

Nominations

Il ne s’agit pas de vitesse (fut-elle d’impression), mais du nombre de partenaires engrangés par le programme partenaires (LVP) un an presque jour pour jour après son lancement par Lexmark, qui tient à le faire savoir…

Déjà 217 revendeurs partenaires ont rejoint en Europe le programme Lexmark ValuePrint Partner, ou LVP pour les intimes… Soit le nouveau service du fabricant d’imprimantes et de multifonctions dont le but est de permettre de « générer des revenus en répondant aux besoins des PME ». Le tout est servi par un slogan qui n’est pas « Imprimer plus pour gagner plus » mais « Imprimez moins, gagnez plus ».

 Commentaire de Didier Gillion, Directeur des ventes – canal de distribution de Lexmark France : « La culture de Lexmark est centrée sur son canal de distribution. Notre succès commercial repose sur notre engagement continu auprès de nos partenaires revendeurs. Actuellement, notre base de revendeurs se dirige vers le marché du coût à la page et notre programme partenaire est conçu pour répondre à cette demande. »

Messieurs, pas de coûts bas…

Pour rappel, le programme LVP ne manque pas de ressources. On y trouve, quand on est revendeur, des remises exclusives en vertu des contrats signés avec les clients, des primes de performance en fonction des objectifs de vente définis avec les partenaires, une assistance commerciale et marketing dédiée via notamment un portail Web individualisé donnant accès entre autres aux tarifs, à des informations techniques, et permettant également de commander des pièces détachées.

Pour ceux des partenaires qui réalisent le S.A.V, il est question en plus du remboursement de la main d’œuvre et des déplacements durant la période de garantie constructeur (portée récemment à 5 ans !), du réapprovisionnement rapide des pièces détachées durant la période de garantie constructeur ou d’extension de garantie pièces détachées, de la formation des techniciens des partenaires  et d’un accès à une hotline technique de 2ème niveau.
« Lexmark a bien compris notre besoin d’une offre coût à la page attractive pour les petites et moyennes entreprises », témoigne Jean-Pierre Leconte, PDG de QUADRIA. Le programme LVP nous a aidés à fidéliser nos clients en les encourageant à adopter l’approche ‘Imprimez moins, gagnez plus’ de Lexmark », ajoute-t-il.
« En France, le succès obtenu en un an nous rend optimistes quant à la pérennité du programme », conclut Didier Gillion. Bref, ça continue…