Maxdata se place volontairement en redressement judiciaire !

Stratégies Channel

Le grossiste et fabricant de PC et de moniteurs Maxdata vient d’annoncer qu’il s’était placé en cessation de paiement volontaire.

C’est le choc dans les locaux français de Maxdata, où l’on a appris la nouvelle dans la journée, à la veille d’une rencontre avec les cent plus grands partenaires de la filiale française et alors qu’un important accord venait d’être annoncé avec Tech Data… La maison mère de Maxdata s’est mise en redressement !

Elle a ainsi voulu devancer un incident réel qui aurait mis en péril son activité. La demande de mise en cessation de paiement couvre la maison mère, basée à proximité de Münster en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ainsi que la plupart de ses filiales, dont la France et à l’exception de la Suisse et des Pays-Bas. Cette situation est due à la dégradation du marché de l’informatique en Europe, avec une guerre des prix et une érosion des marges incessantes. Celles-ci ont conduit la société à réduire son chiffre d’affaires année après année, malgré un plan de restructuration en 2006, jusqu’à atteindre 469 millions d’euros l’an dernier, avec une perte de 33 millions d’euros (EBIT).

Le conseil d’administration, épaulé par l’administrateur judiciaire, s’emploie à poursuivre l’activité, à conserver les marques Maxdata et Belinea et à sauvegarder autant d’emplois que possible sur le millier que compte la société en Europe. En France, Maxdata venait juste d’annoncer la délégation de 600 de ses 700 revendeurs au grossiste Tech Data.

Suite à cette annonce, le cours de l’action de Maxdata a chuté de 60% sur toutes les places financières allemandes !

Retrouvez le communiqué officiel ici: http://www.boerse-online.de/tools/adhoc/RRXDDKMSLEZOHQNBGBDYLKDT.html