WMware face à la réalité virtuelle

Stratégies Channel

Dianne Greene, la CEO de WMware évoque les challenges auxquels son enterprise est confrontée alors que le marché de la virtualisation se trouve de plus en plus encombré.

Un an après l’introduction réussie en bourse de WMware, la virtualisation est passé d’une technologie de niche à un « must have » pour des projets variés allant de à la récupération à la sauvegarde des données, en passant par la livraison d’applications pour le poste utilisateur.

Dès lors, rien de suprenant à ce que de multiples autres société aient développé à leur tour des plateformes de virtualisation pour le marché afin de rompre l’équation Virtualisation=WMWare.

Aussi la CEO de WMware, Diane Greene, tente-t-elle de se projeter dans l’avenir et d’avoir au moins deux temps d’avance sur la concurrence… Et ce qu’elle voit c’est que la virtualisation des serveurs n’est qu’un début. L’horizon final de cette technologie, c’est le data center entièrement automatisé, avec virtualisation x86 comme pierre angulaire et intégration de l’ensemble des composants dans un outil unique.
Dans ce monde virtuel, les applications seront conçues spécifiquement pour des machines virtuelles qui se rapprocheront pourtant de plus en plus des systèmes physiques, quel que soit le système d’exploitation.
Retrouvez l’article dans sa globalité :
[ICI]