IDC et Gartner finalement plus optimistes que prévu sur les ventes de PC

Nominations

Des prévisions à la hausse pour 2008 grâce au boom des portables et surtout les ultraportables…

Les prévisions d’IDC et de Gartner pour 2008 sont à la hausse… Ce, grâce à l’action conjuguée d’une demande des pays émergents au beau fixe, combinée au succès des PC portables et surtout des ulta-portables (Eee Pc d’Asus et consorts en tête). Initialement IDC avait déclaré tabler sur une croissance du marché qui n’excèderait pas 12,8%. Il considère maintenant que le marché va connaitre une croissance de 15,2%, soit 310 millions d’unités ! Un optimisme que partage Gartner, mais qu’il tempère, prévoyant désormais +12,5% sur 2008 (soit 297 millions d’unités) alors qu’il évoquait jusqu’ici 10,9%. Motif de ce revirement ? “Les livraisons de PC mobiles ont dépassé nos attentes au cours du premier trimestre”, a expliqué George Shiffler, le directeur de la recherche chez Gartner. Il ajoute : “Le segment des PC mobiles continue de bénéficier d’une solide dynamique et l’environnement économique mondial s’avère moins pénalisant que ce que nous pensions” Cela coule de source, mais c’est mieux en le disant : ce sont les ventes d’ordinateurs portables et d’ultra-portables qui font la croissance du marché. Ce que confirme aussitôt IDC qui annonce que les ventes de PC portables (et de Mac…) vont globalement bondir cette année de 34,5% à 145,3 millions d’unités ! Dans le même temps, les « bons vieux » desktops frôleront la stagnation à + 2,2% (soit 164,7 millions d’unités).Sans surprise non plus c’est la zone Asie-Pacifique (hors archipel nippon) qui concentre le gros de la croissance. Les marchés Asie-Pacifique ont du reste pour la première fois dépassés les Etats-Unis en termes de nombre de PC livrés à la fin 2007. Et en valeurs ? La croissance du marché devrait être logiquement moindre, eu égard à la baisse continue du « panier moyen » de l’acheteur : + 9,6% à 286 milliards de dollars (selon IDC). Ce, en dépit du segment portables sur lequel les machines sont globalement plus chères que les desktops (le boom sur les NetPC low costs devrait modérer la chose…).
Tentant une projection à 4 ans, IDC évoque la persistance d’une croissance globale du marché, mais moindre, au-delà de 2009 (de l’ordre de 5 à 6%) et un chiffre d’affaires qui devrait se situer aux environs de 354 milliards de dollars à l’orée de 2012.
A suivre…