SkyDSL cherche la croissance en recrutant de nombreux partenaires

Tendances IT

Il n’y a pas que les parisiens et les habitants des grandes villes de province qui ont droit à un Internet fiable et rapide. Loin, très loin des polémiques entourant le déploiement de la fibre et toujours en attente de solutions « de compensation » comme le WiMax, une large part de la population française se sent orpheline face au boom d’Internet…

… La faute, dit-on ici et là, à ces maudites zones blanches et à des endroits difficiles d’accès ou encaissés, ou plus prosaïquement à un manque d’engagement des FAI traditionnels bien trop préoccupés à se battre comme des chiffonniers, à coup de millions d’euros d’investissement, pour savoir qui aura accès le premier et dans les meilleures conditions aux fourreaux de fibre optique au cœur de quartiers pourtant déjà massivement couverts par l’ADSL et les hotspots Wi-Fi.

Parabolique

Il existe pourtant depuis des années la solution de l’Internet par satellite, unidirectionnel le plus souvent  mais dans certains cas bidirectionnel. Parmi les leaders du domaine il y a skyDSL, contrôlé par TELES Wireless Broadband Internet GmbH qui lui même appartient depuis début 2008 (à hauteur de 80% du capital) à St. Galler Mountain Angel Super AG (les 20% restant appartenant en direct à la société berlinoise TELES AG.

Comptant actuellement plus de 100 000 clients en portefeuille, TWBI revendique la place de numéro 1 en matière de connexions Internet haut débit unidirectionnel via le satellite. Elle propose aux clients finaux trois formules tarifaires : de 24,90€ pour une connexion jusqu’à 1000 Kbits/s à 54,90€ jusqu’à 4000 Kbits/s en passant par la formule intermédiaire SkyDSL 2000 pour 34,90€. Des formules « tout compris » qui incluent outre la bande passante selon le tarif choisi, un volume illimité en réception de données, une boite email de 1 Go par utilisateur, 100 Mo pour héberger ses pages Web, une poignée de services hors ligne supplémentaires (skyEmail, skyRFD, skyFIP) et le matériel (carte PCI, antenne satellite avec accessoires de montage).

En quête de revendeurs et d’installateurs

SkyDSL, suite à son rachat en début d’année par la société suisse Mountain Super Angel, ayant rationalisé son offre et mieux ciblé les besoins des utilisateurs en mal de connexion Internet à haut débit, désire à présent passer la surmultipliée.
Ce, en profitant du retard manifeste de certains plans d’équipements en province, notamment en ce qui concerne le WiMax. Disposant déjà d’une centaine de partenaires revendeurs et installateurs dans de nombreuses régions « à zones blanches » (Bourgogne, Normandie, Midi-Pyrénées, etc.), la firme dit souhaiter multiplier au bas mot par cinq ce réseau dont la densité est primordiale pour son avenir.
Pour ce faire, elle a conçu un programme partenaires aux petits oignons qui inclut une commission intéressante, la possibilité pour les installateurs ou distributeurs de proposer aux clients finaux des options payantes et fort rémunératrices et s’engage auprès de ces revendeurs, tant d’un point de vue commercial (leaflets, site Web, PLV, etc.) que technique (formation, assistance spécifique aux revendeurs, etc.).

La nature du programme partenaires

Dans ce nouveau programme chaque nouveau client rapporte immédiatement 40 € de commission pour le partenaire. Il ne lui est demandé aucun investissement initial en matériel, formation ou autre. Il peut, via Internet, avoir en temps réel un aperçu des commissions perçues et à percevoir. A minima, on peut décider d’être seulement partenaire en ligne, en insérant sous forme de bannières ou de liens hypertextes les solutions de SkyDSL. On peut au mieux choisir d’être revendeur/installateur skyDSL pour acquérir des clients avec ou sans locaux.
De nombreux types de revendeurs et installateurs peuvent être concernés (SSII, revendeurs locaux, installateurs en téléphonie ou en télévision, électriciens, etc.). SkyDSL dit attendre de ses partenaires sur le terrain qu’ils offrent un service client de grande qualité, avec une bonne connaissance du produit et une prestation de services allant du conseil à la vente et l´installation. C’est pourquoi la société a mis en place une certification et encourage par une meilleure rémunération ceux qui par exemple proposent l´installation et l´encadrement des clients sur place. L’inscription de nouveaux revendeurs n’est assortie d’aucun frais et se réalise intégralement en ligne par saisie d’un formulaire ad hoc.
Les partenaires de skyDSL reçoivent gratuitement du matériel de marketing sous formes de dépliants, d’affiches, de matériel publicitaire, de lettres d´informations, etc. En cas de prise de commande d’un client via un bandeau ou un lien sponsorisé, le code personnel de partenaire (ID) est intégré dans le support publicitaire utilisé. Il se retrouve placé au travers d´un « cookie » pendant 30 jours sur l´ordinateur du client potentiel.

Avec cette batterie d’arguments, SkyDSL veut confirmer tout le potentiel de sa technologie en France, en s’appuyant sur l’expertise de revendeurs et installateurs motivés et passionnés un peu partout dans l’hexagone.