Microsoft attaque 21 sociétés « pirates »

Nominations

La firme de Redmond a indiqué le 10 juin, par voie de communiqué officiel, avoir assigné en justice pas moins de 21 sociétés de distribution informatique aux Etats-Unis.

Grief retenu contre les revendeurs en question: avoir vendu des ordinateurs contenant des copies pirates de ses logiciels. Les plaintes de Microsoft ont été déposées devant des tribunaux fédéraux dans 14 Etats, tandis que 8 des sociétés incriminées ont déjà fait l’objet de plaintes et d’accords amiables avec l’éditeur. “Dans beaucoup de cas, les clients à qui l’on a vendu des systèmes d’exploitation non référencés ne reçoivent pas de manuel ou le support original du logiciel, bien que les revendeurs leur facturent souvent le prix normal”, est-il écrit dans le communiqué. Selon une étude récente de la Business Software Alliance, un cinquième du parc de PCs aux Etats-Unis en 2007 n’était pas référencé ou hébergeait des logiciels piratés ou contrefaits.