Sage recrute des consultants pour ses partenaires, entretien avec Christine Coudert

Stratégies Channel

L’éditeur de produits de gestion Sage propose à ses partenaires de les aider à recruter leurs consultants dans le cadre de speed meetings. Explications de Christine Coudert, directrice marketing new business de la division PME…

Channel Insider : vous organisez le 17 juin prochain la troisième session de speed meeting, dédiée au recrutement de consultants pour vos partenaires. D’où vous est venue cette idée ?
Christine Coudert : depuis le lancement de notre gamme V13 il y a deux ans, qui comprend de nombreux nouveaux produits et modules (ERP, CRM, bâtiment, etc.), nous nous sommes rendus compte que de nombreux partenaires étaient incapables de la commercialiser, à périmètre égal au niveau de leurs ressources humaines. Comme la plupart ne disposent pas de structures suffisamment étoffées pour mener à bien une opération de recrutement, nous avons décidé, avec leur accord, de les aider, dans le cadre de notre programme « Partenaire Puissance Sage ».
C.I. : comment se sont passées les deux premières éditions ?
C.C. : suite à une campagne de communication sur les principaux sites Internet de recrutement (Monster ou RegionJob), nous avons reçu environ 1400 CV. Nous privilégions les personnes en recherche d’emploi, les jeunes diplômés et les personnes en reconversion, qui bénéficient déjà d’une expertise métier. Nous en avons retenu 200 que nous avons tous reçus pour mieux cerner leur mobilité, leur motivation, leurs compétences, etc. Ceci nous permet d’atteindre une liste d’une bonne cinquantaine de personnes qui sont alors invitées au speed meeting. Chacun des partenaires peut alors rencontrer de 6 à 8 candidats dont elle a reçu les CV à l’avance et peut leur proposer à l’issue de la journée un contrat. Les personnes recrutées partent alors en formation pour obtenir une certification Sage. Suite aux deux premières sessions, 40 personnes ont ainsi été recrutées.

C.I. : le marché du recrutement est tendu. Le ressentez-vous dans le contexte des speed meetings ?
C.C. : incontestablement, la tendance est porteuse pour les personnes en recherche d’emploi dans le domaine du conseil informatique. Sage disposant cependant de davantage de moyens que ses partenaires, nous leur permettons de bénéficier de davantage de facilité que s’ils devaient procéder aux recrutements eux même…
C.I. : quelles sont les prochaines étapes ?
C.C. : après la prochaine session du 17 juin, nous prévoyons une session supplémentaire, toujours dédiée aux consultants, à la rentrée. En fonction des besoins affichés, nous sommes susceptibles de procéder à des opérations de communication dans la presse quotidienne régionale. Et suite à la demande de plusieurs partenaires, nous réfléchissons à la possibilité de lancer une opération similaire, à destination des commerciaux…